On parle de nous

Du gymnase à la scène Mathieu prend son envol

La Nouvelle République du 21/03/2018



Le nouveau numéro de Mathieu Bolillo a été filmé par l'association audiovisuelle melloise Alca.

La crypte de Celles-sur-Belle s’est transformée pendant deux jours en studio de cinéma. Éclairage et matériel audiovisuel, pour un projet autour du cirque.

Eclairage, caméras micros et chauffage, la crypte de l’Abbaye royale n’avait sans doute jamais connu telle agitation. Au programme, le tournage vidéo du nouveau numéro de Mathieu Bolillo, natif de Bordeaux, devenu Mellois le temps d’un projet. Aujourd’hui artiste acrobate et équilibriste et ancien sportif de haut niveau, Mathieu Bolillo a décroché deux titres de champion de France en 1999 et 2001. « J’ai commencé par la gymnastique que j’ai pratiquée pendant 16 ans. J’ai ensuite passé un casting pour le Cirque du soleil et travaillé pour cette compagnie à Las Vegas ».

De la créativité propre à la scène

Quelques années plus tôt, c’est un DVD du Cirque du soleil qui va lui révéler une discipline qu’il ignorait. « Ça a basculé en cinq minutes, à la vue du numéro montré sur le DVD, j’ai compris que c’était ce que je voulais faire ». Adieu le gymnase et bonjour la scène, avec à la clé l’abandon de la recherche de la performance au profit de la créativité propre à la scène. « La scène permet de toucher les gens, beaucoup plus qu’avec le sport. Pour cela il faut raconter une histoire, en utilisant la performance physique. J’utilise ce que je sais faire mais en l’intégrant à un spectacle ». Après avoir travaillé en solo, Mathieu Bolillo a trouvé ici une équipe pour lui permettre d’aller plus loin.
C’est là qu’intervient le Mellois Laurent Bremond, réalisateur vidéaste installé à Saint-Vincent-la-Châtre. « Je travaille déjà avec des circassiens en temps que manageur et réalisateur. Là je souhaitais aller plus loin en écrivant une histoire. Une narration autour de Saint-Exupéry et de son Petit Prince avec des clins d’œil à des films cultes comme Birdy et Mad Max ». Un scénario écrit spécialement pour le spectacle, en tenant compte des capacités physiques de l’artiste et de sa personnalité. Le projet fait appel à d’autres compétences. Rachel Gaiguant pour le jeu d’acteur et les liens entre les parties, le trompettiste Geoffroy Tamisier pour la composition d’une musique spécialement créée pour le numéro.
Le stylisme a été assuré par la Melloise Régine Pierrot et La Ronde des jurons a assuré la logistique du tournage. Melle, Celles-sur-Belle et Saint-Vincent-la-Châtre mettant à disposition lieux de tournages et répétitions. Pendant deux jours, toute l’équipe était concentrée sur le tournage d’un clip vidéo dans le décor original de la crypte celloise. « Le clip va nous permettre de montrer le numéro de Mathieu sur les réseaux sociaux, c’est indispensable ». L’équipe sera aussi présente pendant deux jours au Metullum à Melle, pour cette fois tester le spectacle dans les conditions de la scène. « À Melle, nous tournerons aussi des images afin de montrer le spectacle aux cirques et compagnies susceptibles de l’intégrer dans leur propre programme ». Les Mellois pourront avoir la primeur du numéro ce vendredi à 18 h.

Mathieu prend son envol, numéro circassien de Mathieu Bolillo. Vendredi 23 mars au Metullum à 18 h. Gratuit.


Voir l’article original sur le site du journal La Nouvelle République